13 conseils pour bien démarrer sur wordpress

Vous êtes débutant WordPress ? Vous n’avez pas encore sauté le pas mais vous désirez créer votre premier site ou votre premier blog ?

Parfait, cet article va vous intéresser puisqu’il va vous donner 13 conseils pour bien démarrer avec WordPress. C’est toujours mieux de partir sur de bonnes bases, cela vous évitera de perdre du temps par la suite.

conseils débutant WordPress

Conseil n°1 : ne pas confondre WordPress.com et WordPress.org

La plupart d’entre vous connaissez bien la différence entre un site wordpress.com et un site wordpress.org mais lorsqu’on débute, rien de tout cela n’est clair.

À vrai dire, je suis déjà “tombée dans le panneau” il y a quelques années lorsque j’ai voulu créer mon premier blog. À l’époque, je n’y connaissais rien au web et j’avais vu que “WordPress c’était bien”, alors ni une ni deux, j’avais tapé “WordPress” dans la barre de recherche de Google et j’avais créé mon compte… en WordPress.com bien évidemment !

C’est pour cette raison que je place ce conseil en haut de la liste, les débutants WordPress auront bien besoin de ce conseil lorsqu’ils voudront créer leur premier blog ou site avec WordPress.

Bien sûr, je ne jette pas la pierre à WordPress.com mais vous devez savoir que cette solution est “clé en main” et que vous risquez de rencontrer certaines contraintes ou limites. Pour en savoir plus, je vous conseille de lire cet article.

Si vous possédez déjà votre site sur WordPress.com et que vous souhaitez le migrer vers WordPress.org, voici l’article qu’il vous faut.

Conseil n°2 : choisir son nom de domaine

À présent que vous avez fait votre choix entre WordPress.com et WordPress.org, vous allez devoir trouver un “bon” nom de domaine.

Souvent, cette question ne se pose pas ou peu puisque on le choisi en fonction du nom de sa société ou de son nom/prénom mais où ça se complique, c’est quand la disponibilité n’est pas au rendez-vous…

Si vous avez déjà quelques idées, vous pouvez vérifier la disponibilité de votre futur nom de domaine sur le site de l’AFNIC.

Faites attention à l’extension, c’est à dire la terminaison de votre nom de domaine. En France, généralement les noms de domaine finissent par .FR ou .COM. Il est même conseillé de souscrire aux deux, cela vous évitera quelques conflits par la suite…

Conseil n°3 : choisir un bon hébergeur

C’est, pour moi, un choix capital pour bien démarrer avec WordPress.

Je vous déconseille de choisir des hébergeurs low-cost. Rien de pire pour avoir des problèmes par la suite : vous serez un jour au pied du mur et vous devrez faire une migration, résultat des courses cela vous aura coûté deux fois plus cher et bien des heures de galère…

Donc, choisissez plutôt un hébergeur de confiance et qui a fait ses preuves. De préférence en France, ce sera plus facile pour le support en cas de questions…

Chez WP Formation, nous conseillons WP Serveur qui est un hébergeur spécialisé dans les sites WordPress, avec une interface facile et intuitive. Sinon, cet article vous aidera à faire le bon choix.

Conseil n°4 : installer WordPress sur HTTPS

En fonction de l’hébergeur que vous aurez choisi, il est possible que celui-ci vous propose l’installation de WordPress en 1 clic.

La plupart d’entre eux propose cette option, cependant certains hébergeurs installeront votre site sur une URL en HTTP : cela est très embêtant car vous devrez migrer vers HTTPS par la suite. Autant faire le boulot qu’une seule fois et installer WordPress directement sur HTTPS.

Veillez donc à ne pas faire cette erreur.

Conseil n°5 : effectuer les bons réglages

Dès que vous aurez installé WordPress ne vous empressez pas d’aller choisir un thème ou même d’installer des extensions. Veillez plutôt à paramétrer les premiers réglages de WordPress et notamment les permaliens qui seront importants pour la suite de l’aventure.

Pour savoir comment procéder aux premiers réglages de WordPress afin d’optimiser votre site, je vous invite à lire cet article.

Conseil n°6 : définir la structure du site WordPress

Cette étape pourrait presque être la première étape de la création d’un site, avant même de choisir un hébergeur et un nom de domaine.

En effet, créer un site doit être une action réfléchie :

  • à quoi va servir mon site ?
  • à qui je m’adresse ?
  • quels seront mes objectifs ?
  • quels seront mes contenus ?

Et par la même occasion, en se posant ce genre de questions l’architecture de votre site va se dessiner.

À l’aide d’un simple bout de papier, d’un paperboard ou d’un document texte, vous devez décider de la structure : quelles seront les pages principales, les pages annexes, y aura-t-il une page d’actualité, des formulaires etc…

Conseil n°7 : créer des contenus SEO Friendly

À présent que vous connaissez la structure de votre site, vous allez pouvoir commencer à créer vos contenus.

Une page web n’est pas une succession de photos et de boutons à cliquer… Pensez plutôt à créer du contenu unique tout en soignant votre rédaction.

Si vous voulez que votre site soit bien positionné dans les résultats de recherche, un contenu riche vous permettra de placer vos mots-clés tout en prêtant une attention particulière au champ sémantique et lexical.

N’oubliez pas de soigner vos balises Title et Description à l’aide du plugin Yoast. On vous dit tout dans cet article.

Conseil n°8 : choisir le bon thème

Vous allez penser que je suis folle ! Vous vous dites surement “elle choisi son thème après avoir créé ses contenus ?!?!”. Bien évidement que ça se discute…

Pour ma part, j’utilise toujours le même thème depuis quelques temps donc l’ordre m’importe peu et j’installe mon thème dès le début, après avoir fait les réglages de WordPress. Toutefois, si je dois créer un site avec un autre thème, que ce soit un thème gratuit ou payant, je préfère l’installer après avoir créé mon contenu car cela me permet d’avoir un peu de recul sur le visuel. Le menu principal étant déjà fait, tout devient plus facile pour définir les options du thème.

Dans tous les cas, je vous conseille de faire le bon choix de thème dès le début car cela vous évitera d’effectuer une refonte par la suite.

Surtout, ne vous faites pas leurrer par ces thèmes premiums magnifiques, au premier abord : ce sont souvent les images et les graphismes contenus dans les démos qui font rêver !

Conseil n°9 : renforcer la sécurité de votre site

Sur WP Formation, il y a déjà pas mal d’articles qui concernent la sécurité WordPress. Si vous êtes un lecteur fidèle ou si vous connaissez bien WordPress, vous savez sûrement que la faille Zéro n’existe pas.

D’ailleurs certaines fonctionnalités de WordPress peuvent être des sources de hacking, comme la page de connexion par exemple. Pour protéger votre site au maximum, vous devez effectuer quelques actions comme :

Conseil n°10 : prêter attention à la performance

Si votre site WordPress est lent, il risque de faire fuir les internautes ! Pour que votre site soit performant, vous devrez prêter attention à de nombreux paramètres, comme :

  • choisir un bon hébergeur : nous l’avons vu plus haut, le choix d’un bon hébergeur est crucial. Cela influe fortement sur la performance de votre site.
  • optimiser vos images pour le web : les images et les photos doivent être compressées avant de les téléverser dans WordPress. Après cela, vous pourrez encore les optimiser avec un plugin comme Imagify.
  • choisir un bon thème : certains thèmes sont si mal codés qu’ils peuvent plomber la performance de votre site.
  • décharger les scripts : ils peuvent ralentir le temps de chargement d’un site mais vous pouvez améliorer cela en déchargeant les scripts.
  • mettre en cache : sans aucun doute, un plugin de cache comme WP Rocket va nettement améliorer la rapidité de votre site…
  • nettoyer la base de données : quelques fois, les lenteurs peuvent aussi venir de la base de données. Peut-être est-elle surchargée de révisions inutiles, entre autres, que vous pouvez optimiser ?

C’est l’amélioration de tous ces paramètres qui optimiseront la performance de votre site… Et qui sait, vous obtiendrez peut-être la note de 100/100 ?

Conseil n°11 : ne pas oublier l’accessibilité

L’accessibilité est souvent la dernière roue du carrosse et c’est bien dommage ! Tout le monde a le droit de surfer sur le web, même les personnes mal-voyantes et mal-entendantes.

C’est un sujet à part entière, qui ne peut être traité dans cet article, mais en quelques mots :

  • pensez à renseigner le texte alternatif de vos images,
  • sous-titrez vos vidéos,
  • utilisez des couleurs visibles par tous avec des bons degrés de tonalité,
  • choisissez des polices lisibles et avec une taille correcte
  • etc…
guide-accessibilite

Conseil n°12 : réseauter

Que serait un site sans les réseaux sociaux ? N’hésitez pas à créer des comptes de réseaux sociaux spécifiques pour les lier à votre site WordPress.

Essayez de faire grandir une communauté autour de votre marque et choisissez les réseaux sociaux adéquats en fonction de votre ligne éditoriale et de votre cible.

social-media

Conseil n°13 : veiller et auditer

Dès que votre site WordPress sera terminé, vous pourrez considérer que ce n’est que le début ! En effet, un site ou un blog n’a jamais de fin. Vous devrez le maintenir, effectuer les mises à jour régulières et les mises à jour majeures. Vous pourrez aussi améliorer certaines fonctionnalités, résoudre quelques bugs parfois… Ajouter de nouveaux contenus, mettre à jour certains contenus obsolètes… Bref, vous m’avez compris, un site WordPress est une vrai aventure !

Veille

En conclusion…

Avec ces 13 conseils pour débutant WordPress, nous avons fait un petit tour des bonnes pratiques et des erreurs à éviter. Bien évidemment, rien n’est à suivre au pied de la lettre, ce ne sont que des conseils !

Pour tout vous dire, si on m’avait donné ces conseils lorsque j’ai débuté avec WordPress, cela m’aurait évité bien des soucis ! Découvrez d’autres ressources utiles sur WPFormation avec notre article éponyme WordPress pour les Nuls qui ne souhaitent pas le rester 😉

Peut-être avez-vous aussi quelques conseils à donner en commentaire, souvent issus d’une expérience passée et qui permettraient aux lecteurs de partir sur de bonnes bases avec WordPress ?

Comment utiliser et installer un compteur de visites sr un site web?

Vous avez un site web, mais vous n’avez absolument aucune idée de sa fréquentation ? Il existe en effet une solution à votre problème : les compteurs de visites ce sont des outils de mesure très pratique qu’on trouve partout, mais lesquels choisir ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

123compteur.com

123compteur.com est le premier site qui va vous être présenté. Pour commencer à créer votre compteur, cliquez sur le lien rouge « Je crée mon compteur ». Vous allez ensuite être dirigé vers une page où vous aurez trois choix : – Compteur 100% personnalisable.
– Compteur Skinnable.
– Compteur design. Choisissez celui de votre choix et cliquez dessus, après il vous faudra le personnaliser. Une fois ceci réalisé, cliquer sur « Création du compteur ». Un code JavaScript va vous être donné. Vous n’aurez plus qu’à le copier dans le code HTML de votre site. A savoir que cette dernière étape est la même pour tous les autres compteurs !

Abcompteur.com

Rendez-vous sur le site Abcompteur.com puis cliquer sur le bouton clignotant « Créer votre compteur de visite maintenant ! ». Choisissez le design qui vous plaît en cliquant dessus. Vous allez alors arriver à la page de configuration du compteur. Ici vous pourrez choisir le nombre de chiffres à afficher (ce paramètre dépend de la fréquentation de votre site), du type de compteur et de la valeur de départ. Il est conseillé de laisser la valeur de départ à 0. Cliquez ensuite sur « Obtenir votre code HTML » et votre nouveau code va apparaître. Il ne vous restera plus qu’à le coller dans le code HTML de votre site.

Compteur-gratuit.org

Rendez-vous cette fois-ci sur Compteur-gratuit.org. Dès votre arrivée, tous les compteurs disponibles sont affichés. Vous n’avez qu’à cocher celui que vous voulez pour le choisir. Au bas de la page, les paramètres sont semblables à ceux de Abcompteur.com à la seule différence qu’il est nécessaire de fournir l’adresse URL de votre site web. Cliquez ensuite sur « Générer votre code » pour que le code apparaisse. Ensuite, il ne vous restera, comme d’habitude, plus qu’à le coller dans votre code HTML.

Compteur.org

Rendez-vous sur Compteur.org puis cliquez sur la rubrique « Compteur » qui se situe dans la colonne à gauche de la page puis cliquez sur « Tous les compteurs ». Choisissez ensuite un compteur en cliquant dessus. Compteur.org propose un outil de paramétrage plus approfondi que les autres, car il permet de vous envoyer les statistiques de votre site par e-mail ! Il vous faudra donc fournir votre adresse e-mail. Si votre compteur est animé, vous pourrez aussi choisir sa vitesse d’animation. Dès que vous avez fini, suivez le lien « Créer ce Compteur ». Le code va alors apparaître et il faudra le coller dans votre code HTML.

Comment enlever un cheval de troie?

Un cheval de Troie est un logiciel espion très connu qui référence toutes vos données et les envoies a son contrôleur. Détruire un cheval de Troie n’est pas très aisé si vous n’avez pas les outils adéquats. Les outils pour enlever ces virus sont souvent payants mais sont très efficaces. Il faut d’abord détecter le cheval de Troie puis supprimer le virus Trojan.

Les étapes à suivre

Les outils pour effacer les virus se nomment les antivirus, certains peu efficaces en téléchargement gratuits, d’autres bien plus puissants en vente a des prix légèrement élevés. Pour enlever un cheval de Troie, il faut d’abord trouver le virus. Des logiciels gratuits comme avast pourront éventuellement effectuer cette tache, ou Avira Antivir. Une fois trouvé il faudra éradiquer le cheval de Troie rapidement. Soit faire une analyse complète du système en mode de sécurité élevé soit utiliser un logiciel pour cheval de Troie gratuit. Si l’analyse de votre système révèle a nouveaux des virus, il est recommandé de boucler toutes les entrées sorties de votre système grâce a certains antivirus et d’utiliser un logiciel approprié comme System Mechanic qui organisera la suppression de Malwares et Trojan. Seulement ce logiciel est un peu (trop) puissant et il se peut que vous perdriez des données.

En cas de problèmes

En cas de grave problème, si vous savez que vos données bancaires ou autres sont menacées, la solution la plus radicale est le formatage de votre ordinateur. Saisissez vous de votre cd de réinstallation et formatez votre disque ou vos partitions. Réinstallez votre système et procédez a l’achat d’un antivirus. La configuration interne de votre box Internet permet de moduler le trafic des données non fiables, pour ce faire rentrez dans les données de votre box par 192.168.1.1 en général et régler le curseur de sensibilité pour votre utilisation internet.

Mon avis

Selon moi, il faut acheter un antivirus dans le commerce tel que BitDefender ou Kaspersky qui sont très puissants et optimisent a la fois votre système contre les intrusions Intenpestives. Ils sont capables d’enlever un virus de mon ordinateur, de supprimer les Malwares, de supprimer et éliminer un cheval de Troie.

Les tarifs de la maintenance informatique

Faire appel à un service de maintenance informatique peut paraître simple. Ce n’est pas tout à fait le cas puisque les sociétés d’infogérance ne sont pas pareilles. Pour choisir son entreprise de dépannage, il est important de prendre en compte certains points, dont les tarifs. Nous citerons ici les critères essentiels dans le choix de l’entreprise de dépannage ainsi que les tarifs appliqués.

Comment choisir ?

Le premier point à considérer est la tarification du service de dépannage. Quelques réparateurs choisissent le système de forfait, d’autres optent pour la tarification à l’heure. Les deux systèmes peuvent être avantageux, l’un ou l’autre, selon le type de panne. Si l’on peut savoir ce qu’il y a à réparer ou à remplacer, la tarification forfaitaire peut être meilleure. Il ne faut pas jeter son dévolu sur les tarifs les plus bas. On peut en payer les frais. Même si le service est bon, les prix peuvent cacher une majoration ou d’autres frais de déplacement. En général, un dépanneur sérieux est en mesure de délivrer un devis avant son intervention. Il doit aussi donner un descriptif même vague de la panne. La qualité du site Web du réparateur est également un indicateur de son sérieux.

Quelques bonnes adresses

Pcpourlesnuls.com est un site vivement recommandé. Ce service de dépannage à domicile peut agir sur les grandes villes françaises. Cette entreprise compte parmi ses services la maintenance et la réparation d’ordinateurs, Pc et Mac et l’installation Internet (Livebox, Freebox, Neufbox). Concernant les tarifs, ce site compte l’intervention à domicile d’une heure à 69 euros (35,50 euros après réduction d’impôts). Les frais de déplacement sont nuls. Pour chaque demi-heure supplémentaire, ce réparateur facture 29 euros (14,50 euros après réduction d’impôts). Cette réduction de 50% peut être obtenue après remise d’une attestation fiscale de la part du réparateur. Pcpourlesnuls.com offre une garantie de 30 jours après chaque intervention. Pcpourlesnuls.com offre des devis téléphoniques gratuitement. Du côté de Sosdepaninformatique.com, on peut bénéficier de dépannage informatique et d’assistance Pc à distance que l’on soit particulier ou entreprise. Pour ce qui est des prix, compter 60 euros pour la 1re heure de dépannage et 45 euros pour chaque heure suivante. Pas de frais de déplacement à Paris et sa proche banlieue. Un forfait est possible pour les pannes connues. (Prix sont constatés en août 2011)

Supprimer les virus de l’ordinateur gratuitement

Il est aussi recommandé de scanner régulièrement son ordinateur pour supprimer les virus qu’il contient. En effet, ces virus peuvent vous ralentir mais aussi envoyer vos données personnelles sur internet, ce qui est dangereux d’un point de vue sécurité. La majorité des antivirus sont payants, mais il en existe certaines versions gratuites qui sont très fiables et mis à jour régulièrement en voici 2 exemples : Avast qui téléchargeable gratuitement sur [[Avast.com|http://avast.com/fr-fr/free-antivirus-download]], et AntiVir qui est disponible à l’adresse Avira.com sont gratuits et performants. Il vous suffit de les installer pour être protégé en temps réel, et de scanner votre disque dur environ tous les mois pour effacer les infections déjà présentes.

Quelques conseils en plus

Pour bien nettoyer son ordinateur, il est recommandé aussi de mettre à jour les logiciels que vous possédez. En effet, les versions récentes sont généralement plus rapides, plus performantes et ont moins de bugs. Vous pouvez donc rechercher les mises à jour sur internet et installer les dernières versions pour améliorer les qualités de votre PC. Il est aussi possible de défragmenter le disque dur afin de faire en sorte que les fichiers stockés dessus soit physiquement placés à des endroits proches : cela permet d’accélérer la lecture et l’écriture des données. Il est souvent utile de défragmenter une fois tous les deux mois.

nettoyer ordinateur gratuitement

Si vous possédez un ordinateur depuis pas mal de temps, il est possible qu’il soit moins performant à cause de tous les programmes installés dessus. Il va donc avoir tendance à ralentir et prendre plus de temps que nécessaire pour répondre. Voici comment nettoyer son PC avec des logiciels spécialisés, scanner et supprimer les virus ainsi que quelques conseils.

Nettoyer les fichiers temporaires de l’ordinateur

Si votre ordinateur rame, il est possible d’utiliser des logiciels gratuits pour le nettoyer facilement. Ne prenez jamais des logiciels payants car ils ne sont pas plus performants. Voici une sélection de 3 logiciels très efficaces qui permettent de scanner votre disque dur et supprimer les fichiers inutiles ou malveillants : – Le logiciel CCleaner est le plus performant de tous. Il efface les entrées du registre de Windows, les fichiers temporaires d’internet et optimise le fonctionnement du PC. Il est disponible sur [[Commentcamarche.net|http://Commentcamarche.net/download/telecharger-168-ccleaner]].
– Le logiciel Glary Utilities accessible gratuitement sur Clubic.com propose des services similaires.
– Le logiciel EasyCleaner permet de supprimer les fichiers présents en double. Vous pouvez le télécharger sur 01net.com. Il est recommandé de lancer ces logiciels régulièrement afin de nettoyer souvent l’ordinateur et d’éviter que les problèmes s’accumulent et s’amplifient.